Accueil   /   L'actualité du logement social   /  
Trois organismes lauréats des Trophées de la Construction

Trois organismes lauréats des Trophées de la Construction

Trophées de la Construction
Trophées de la Construction

Dans le cadre des Trophées de la construction organisés le 15 septembre par Batiactu, le Groupe des Chalets a été deux fois récompensé. Il a obtenu un prix dans la catégorie Rénovation de bâtiment collectif, ainsi que le Grand Prix du Jury pour la résidence L’Annexe, à Toulouse, proposant 153 logements étudiants, sous la marque ‘’Oh ! mon appart’étudiant’’.

L’Annexe est édifiée à l’emplacement d’anciens bureaux, transformés par l’agence d’architecture toulousaine Letellier en mettant en valeur le côté « brut » du bâtiment. La structure et les plafonds béton sont conservés et laissés apparents pour « être marqueurs de la première vie du bâtiment ». L’aménagement est réalisé intégralement avec du mobilier de seconde vie, issu du réemploi, du surcyclage et du neuf responsable. Un dispositif de sensibilisation à l’économie circulaire des locataires étudiants est par ailleurs mis en place sous forme d’ateliers : « do it yourself », tri sélectif, récupération.

Groupe des chalets trophées de la construction
© C.Picci/Groupe des Chalets

 

Grenoble Habitat a également été récompensé du Trophée des lecteurs (catégorie Chantiers), à travers Linkcity Sud-Est, filiale de Bouygues Construction, pour la résidence ABC (Autonomous Building for Citizens), un bâtiment de 62 logements sociaux et intermédiaires, qui vise 70 % d’autonomie annuelle en énergie, une réduction de 2/3 de la consommation d’eau et de 40 % des déchets ménagers.

 

 

Grenoble habitat trophées construction
© Philippe.Chancel

 

Dans la catégorie Construction de logements collectifs, la SA d’Hlm Le Toit Vosgien remporte le Trophée pour son projet de quatre logements sociaux en matériaux biosourcés (bois et paille), à Plainfaing (88). Labellisé Passiv’Haus, ce petit collectif est équipé de systèmes à hautes performances énergétiques : une pompe à chaleur sur air extrait pour le chauffage et la production d’eau chaude, à laquelle s’ajoute un poêle à bois individuel par logement et une VMC double flux collective. Les besoins énergétiques sont réduits par la récupération de chaleur sur eaux grises, une conception bioclimatique, une isolation et une étanchéité à l’air optimum. 

 

Publié le 28/10/2020
Partager
Marquer la page